Si je te disais qu’Halloween correspond au nouvel an ? Tu me prendrais sûrement pour une folle, et tu aurais raison. Bien sûr, je ne te parle pas du nouvel an actuel, mais par le passé Halloween marquait la nouvelle année. Voici quelques explications sur l’histoire de cette fête si étrange. 

Qu’est-ce qu’Halloween aujourd’hui ?

En France

Cette fête n’est pas encore très ancrée dans notre culture. Elle est certainement trop marketing dans l’hexagone. Cependant, elle est célébrée chaque année le 31 octobre dans toute la France. Une partie de la population prend part aux festivités en se déguisant, et en allant frapper aux portes de leurs voisins pour demander des bonbons. Pourtant, nul besoin de beaucoup dépenser pour s’amuser. Tu n’es pas d’accord ? Un déguisement maison, quelques bonbons, des histoires et des films pour se faire peur, et nous sommes plongés dans cette atmosphère terrifiante.

De l’autre côté de l’Atlantique

En Amérique du Nord, Halloween est une fête très importante. Elle est préparée pendant une grande partie du mois d’octobre par les familles. On décore sa maison, on prépare son déguisement, bref, on se met dans l’ambiance ! Le soir d’Halloween, les enfants (et leurs accompagnateurs) vont faire du porte-à-porte pour avoir des bonbons. Chaque fois que quelqu’un leur ouvre, ils crient « Trick or Treat », ce qui signifie « Un bonbon ou un sort ». Côté déguisements, les plus populaires sont les fantômes, les sorciers, les vampires, et toute autre sorte de monstre effrayant.

Remontons un peu le temps

Les origines du mot

Halloween est dérivé de « All hallows’ Eve » qui se traduit par la Veille de tous les Saints. En France, on pourrait dire la veille de la Toussaint. En effet, le 31 octobre précède le 1er novembre, jour où l’on célèbre nos morts : la Toussaint.

Le nouvel an chez les Celtes

Nous y voilà ! Le pourquoi de ce titre étrange. En effet, la fête d’Halloween puise ses origines dans la fête de Samain. Cette fête celte marquait la fin de l’année et le nouvel an. Se déroulant sur toute une semaine, elle avait lieu lors de la dernière pleine Lune de l’année. Les celtes avaient un calendrier lunaire, et non solaire. C’est pour cela que les fêtes n’avaient pas lieu aux mêmes dates chaque année. C’est donc plus tard, et pour des questions pratiques, qu’Halloween fut célébré le 31 octobre.

Pourquoi la fête des morts ?

La fête de Samain avait lieu trois jours avant et trois jours après la pleine Lune (le jour de Samain). Elle symbolisait une brèche ainsi qu’une passerelle entre le monde des morts et celui des vivants. Pendant cette longue nuit de Samain, les Celtes pensaient que les morts pouvaient rendre visite aux vivants. Ils laissaient alors leur porte entrouverte, ajoutaient une place ainsi qu’un couvert à table, et allumaient des lanternes pour guider le chemin des esprits. Il faut savoir que ce jour ne faisait partie d’aucune année. Il n’appartenait ni à l’année qui finissait, ni à celle qui commençait.

Voilà, tu sais maintenant un peu plus d’où vient cette fête si particulière. Héritage de nos ancêtres celtes, elle est toujours fêtée dans les pays anglophones avec assiduité, mais n’est pas tout-à-fait ancrée dans nos moeurs. Malheureusement, l’approche trop commerciale peine à décider les Français à renouer avec les vieilles traditions. 

 


Valérie Hoinard

Autrice, graphiste, mais aussi blogueuse, passionnée par le monde et l'imaginaire.

Privacy Preference Center